Le fondateur
Florent Ligney, facilitateur de solutions innovantes

« Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait », la fameuse pensée de l'écrivain américain Mark Twain, connu également sous son nom de plume de Samuel Langhorne Clemens, résonne comme une douce mélodie inspirante aux oreilles de Florent Ligney, un ingénieux facilitateur de solutions. Depuis sa plus tendre enfance, Florent programme, élabore, et engage toute son énergie et sa passion créative dans l'élaboration de solutions informatiques et technologiques utiles et inédites. Pour Florent deux essentiels posent très tôt les fondations de sa raison d'être : innover par la programmation et pratiquer du sport (vélo et natation). Porté par des valeurs racines qui placent l'humain au coeur de ses pensées, de sa motivation à créer, de ses actions, et soutenu par son appétence pour l'informatique, Florent est de ceux qui observent, écoutent.

Une approche attentive et aiguisée qui génère immanquablement en lui l'envie de mobiliser son expertise et son ingéniosité pour construire la solution. Une solution qui n'existe pas encore, mais qui déjà se dessine avec évidence dans son esprit créatif et visionnaire. Florent est un empathique pragmatique qui aime s'engager dans des projets auxquels il croit profondément. Des projets qui peuvent être utiles à la communauté et faciliter le quotidien. Le lien, le contact humain, la proximité à l'autre, partager, contribuer, faire bouger les lignes et participer au changement en façonnant l'innovation. La sensibilité de Florent se combine dans une alchimie vertueuse avec un savoir-faire technologique abouti qui ne se contente pas, mais qui oeuvre à l'amélioration du quotidien. Bienvenue dans l'univers d'un facilitateur de solutions innovantes.

Technicien avant ingénieur


« Quand j'étais petit, j'ai presque su programmer avant de marcher » et le ton est donné !
La forte sensibilité de Florent pour l'informatique, le développement, se construit auprès d'un père ingénieur de métier, qui très tôt l'initie à cet univers scientifique. Un père qui, dans le cadre de formations qu'il donne alors dans les secteurs de la chimie et de l'électricité, programme des jeux de simulations professionnels. Son intention est par l'expérimentation d'alerter sur les dangers pouvant advenir dans ces univers à risques. Des simulateurs de pannes permettant à ses élèves d'explorer une problématique, de détecter un problème, pour ensuite trouver une solution, la réponse adaptée.

Et devinez qui teste en amont du haut de ses 8 ans ces jeux de simulations ?
Le petit Florent ! Florent n'a pas encore 10 ans que déjà il se frotte à un environnement ultra technologique. Sa mère est professeur des écoles et c'est auprès de 2 soeurs que Florent grandit, dans une famille qui semble déjà avoir pour lui une destinée à l'esprit...
Mais si Florent passe tout son temps libre en rentrant de l'école à explorer le champ des possibles, en développant des programmes informatiques (à 12 ans il élabore de petits jeux de sports), il sait déjà qu'il ne sera pas cet ingénieur qu'on attend qu'il soit. Pour lui pas question de faire des études d'ingénieur ! Il aime mobiliser son esprit sur le développement oui, mais il est aussi attiré par l'opérationnel.
Déjà la perspective d'être en lien, d'apporter par ses connaissances, son savoir-faire en construction, des réponses adaptées à des problématiques qu'on lui pose, réveille son énergie créative. Et puis Florent aime mettre les mains dans le cambouis comme il aime à le souligner, l'approche trop conceptuelle n'est pas une fin en soi. Il a également envie d'aller au-delà, d'élaborer le process, d'être un technicien de terrain. Concevoir, créer certes mais aussi façonner, oeuvrer à construire la solution au plus près de l'autre, afin de contribuer à l'amélioration de l'existant, ou encore mieux de concevoir ce qui n'existe pas encore...

Un appétit créatif soutenu par le lien nourrissant à l'autre


« J'aime être au contact des personnes et voir si ce que je réalise et construit, est utile et joue un rôle concret immédiat dans la résolution d'un problème ». Depuis ses premières armes, Florent le sait, quand une personne vient à lui avec une problématique spécifique, cela déclenche immédiatement en lui sa boîte à créativité.
Il explore, se lance dans le challenge et déploie tout son savoir-faire d'informaticien à sa résolution. Déjà très tôt alors qu'il n'est encore qu'un adolescent il sait que le métier d'ingénieur est beaucoup trop conceptuel pour lui. Il ressent alors dans toute sa puissance son âme de technicien lui chuchoter l'évidente réalité qui anime son coeur, l'opérationnel ! Même si aujourd'hui dans la pratique de son métier d'entrepreneur il est à la fois ingénieur et technicien... Car pour Florent gamberger c'est essentiel et « cela stimule mes neurones » précise-t-il, mais mener un projet de A à Z, depuis sa conception jusqu'à sa création complète pour, In Fine, constater que celui-ci apporte la solution attendue, l'innovation souhaitée... Voilà son terrain de jeux nourricier et déclencheur d'énergie positive !
Apporter du bien à la communauté, être en lien, améliorer et faciliter un contexte ou une solution, c'est en ces mots que Florent nous tisse la toile de sa raison d'être, qui prend sens dès les premières années de son parcours professionnel. Après un BTS, il se lance en 2006 dans une licence informatique en alternance au sein d'une agence Web dans la région lyonnaise. Il y restera 6 ans. Des années durant lesquelles il explore différentes missions et types de postes. Embauché initialement comme chef de projet Web avec une part de développement, Florent évolue et devient manager. Il crée puis encadre rapidement une équipe de développeurs. Comme toujours l'humain est au centre de ses actions, lui qui se définit pourtant comme un ancien timide, un enfant réservé. Une réserve qu'il a su transcender via sa passion pour l'informatique et la technologie, qui l'a amené à se tourner vers l'autre.

Au sein de l'agence, il se fait au départ polyglotte relationnel, jouant un rôle de passerelle entre les sous-traitants qui parlent essentiellement un langage technique et ses collègues plutôt adeptes du langage commercial. La structure évolue vite, de 3 salariés, elle passe en peu d'années à plus de 30 personnes. L'agence intègre de plus en plus de développeurs, Florent manage, gère les parcs informatiques, les contraintes d'organisation, veille à ce que tout fonctionne parfaitement dans une chorégraphie simultanée et fluide.

La crise économique de 2008 change la donne, l'envie de voler de ses propres ailes s'installe comme une évidence


La crise de 2008 impacte à moyen terme l'agence, deux ans après en 2010, l'ambiance startup n'est plus au rendez-vous. Des responsables changent, les cartes sont redistribuées, le jeu change et séduit de moins en moins Florent, qui ne se retrouve plus dans les valeurs et la philosophie de cette structure qui s'est transformée. L'évidence est là ! Il est temps de prendre en main son destin, Florent tourne déjà son regard ailleurs, vers d'autres possibles, de nouveaux cols à gravir. L'envie d'aventure entrepreneuriale prend toute la place. Le 1er avril 2012, il crée sa micro-entreprise puis quitte l'agence, il a 25 ans.
Sans transition Florent se lance en auto-entrepreneur au printemps de la même année. Les projets et les sollicitations directes sont là déjà, bien avant qu'il ne quitte l'agence. Des demandes pour la plupart issues de l'univers du vélo, l'une de ses passions, qu'il traitait hier sur son temps libre de façon bénévole, quand il était encore salarié. Des demandes qui s'intensifient depuis qu'il est indépendant. Florent développe des sites internet pour des sociétés dans l'univers du vélo, mais élabore également des programmes spécifiques pour d'autres secteurs, selon les besoins et les attentes de ses clients. Le vélo et l'informatique, des passions qu'il parvient à coupler au coeur de son activité de Freelance.

Car oui, le vélo c'est une grande histoire d'amour pour Florent ! Il le pratique depuis toujours et se souvient lui consacrer plus de 10 heures par semaine au coeur de son ancienne réalité de salarié. La vie d'entrepreneur et son rôle d'époux puis de papa qui sont au centre de ses priorités actuelles, ont quelque peu fait bouger ses priorités. C'est entre 2 à 5h que Florent parvient à rouler désormais. Ce qui ne l'empêche pas en parallèle de ses occupations professionnelles et personnelles de consacrer de l'espace et du temps à son rôle d'éducateur fédéral (un diplôme obtenu en 2017) auprès de minimes et cadets (13/16 ans), au sein du Lyon Sprint Evolution, son club cycliste actuel. Apprendre les bonnes pratiques, transmettre le savoir-être vis-à-vis des autres quand on est un cycliste, Florent est au plus près de ces adolescents qu'il encadre, pour leur partager ses connaissances, mais aussi son amour pour ce sport.

En parallèle de son activité, Florent crée des solutions innovantes dans l'univers du vélo


Florent aime rouler à vélo ici et là, partir entre amis pratiquer son sport favori, participer à des courses amateurs de cyclisme organisées par des associations. Et c'est aussi sur le terrain que les idées fusent dans son esprit fertile. Déjà en 2004 il crée un site devenu référence depuis cols-cyclisme.com. 10 ans plus tard, alors que ses amis lui demandent « tiens toi qui roule beaucoup, sais-tu où l'on pourrait trouver des points d'eau sur tel trajet ? », il développe un autre site internet eau-cyclisme.com, qui répertorie les endroits où il est possible de trouver de l'eau. L'idée sous-jacente est de permettre au plus grand nombre de partager des bons plans.
Le lien encore et toujours, l'humain au centre et l'innovation comme fil d'Ariane pour apporter des solutions inédites et utiles à la communauté. Quand il parle de ses créations, Florent les nomme les projets qui me tiennent à coeur. Et à n'en pas douter d'autres projets tout aussi inventifs qui apportent des réponses concrètes à des problématiques encore non résolues, Florent en a plein la tête et il en remplit des carnets.
Le temps lui fait simplement défaut pour donner vie à toutes ses idées visionnaires.

De micro-entreprise à SAS, l'activité indépendante de Florent s'envole, il change de braquet !


Après huit années en auto-entreprise, l'activité de Florent prend de l'ampleur, le réseau est vertueux, les demandes sont de plus en plus nombreuses et émanent de nouveaux secteurs. L'entrepreneur prend la décision de changer de statut juridique et la SAS voit le jour en 2020.
La même année, alors que la crise sanitaire foudroie le monde entier et qu'elle bouleverse l'économie, Florent poursuit malgré tout sa course croissante. Le coup de savate est fluide, l'ascension se poursuit.
Les entreprises n'ayant pas encore fait leur révolution digitale, sont contraintes dans l'urgence à la transition numérique, les demandes d'accompagnement se multiplient.
Si l'entreprise de Florent tire son épingle, il se voit cependant dans l'obligation de mettre en pause ses projets de coeur, tel notamment FoxTodo (commencé en 2019).
Le milieu associatif est à l'arrêt, FoxTodo solution innovante qui a pour vocation de faciliter la gestion des associations et la logistique de l'organisation d'événements associatifs, est de fait mis de côté.
La sortie de peloton de Florent est avortée. Le projet est remisé en attendant un retour à la normale. 2020, c'est aussi pour Florent l'arrivée de son second enfant, une merveilleuse nouvelle qui vient cependant également bousculer son organisation. Mais Florent se sent père avant tout, alors pas question de ne pas être présent et de limiter le temps consacré aux siens.
« L'humain au coeur, le reste est finalement accessoire ». Florent est véritablement un homme de partage.

Partages de bons plans, d'informations, de bonnes pratiques utiles, de solutions innovantes. Le lien avec l'autre nourrit tout autant sa créativité que son esprit inventif.

« La créativité c'est l'intelligence qui s'amuse » affirmait le grand scientifique Albert Einstein, alors oui Florent n'est pas de ceux qui se contentent, et sa créativité sert tout autant sa joie, qu'elle s'avère des plus abondantes dès lors qu'il s'agit d'apporter du bon, du mieux à la communauté au sens large.

Contribuer, faire des choses qui permettent à un humain d'être mieux, de gagner du temps. Participer à l'amélioration des conditions de vie... Florent a cette vision nichée en lui depuis toujours, trouver des solutions pour améliorer et faciliter un contexte ou une situation.

Avec FoxTodo, voici un concept ultra innovant qui oeuvre incontestablement à l'accomplissement de cette raison d'être, tout en proposant une solution concrète pour assurer la pérennité des associations.